isolation thermique et isolation phonique d'une véranda

Comme nous l’avons vu précédemment, dans les articles consacrés aux matériaux pouvant composer une véranda, l’isolation thermique et phonique sont plus que performantes.  Néanmoins, vous pouvez optimiser la protection solaire, et gérer les problèmes d’humidité. Une bonne isolation thermique ne peut être sans une ventilation efficace.

Les protections solaires : les stores pour façade et toiture

Les stores vont vous protéger de la chaleur l’été, vous isole du froid de l’hiver, protéger votre intimité, et préserver vos meubles et tableaux. Vous avez le choix entre des stores tamisant (ou filtrant) ou des stores occultant.

L’isolation solaire extérieure est beaucoup plus efficace qu’une intérieure. Les tissus des stores doivent être non inflammable (norme NF P.92.507). Enfin privilégiez des tons clairs car contrairement aux tons foncés ils n’absorbent pas la chaleur.

Que ce soit pour l’extérieur ou l’intérieur, le choix dans la couleur, le style des stores est vaste. Vous pouvez allier confort et esthétisme aisément.

- stores intérieur véranda : la solution la plus économique. Si vous optez pour la pose de stores intérieurs pour la véranda, il faut prévoir un espace entre la paroi et le store pour optimiser l’isolation ainsi qu’une ventilation. Efficaces et esthétiques, ils peuvent se poser sur les parois de la toiture ou des façades, qu’elles soient inclinées ou droites. 

Les stores d’intérieur pour toiture : store velum. Parfaitement adapté à l’inclinaison de la toiture, les stores peuvent être d’un seul tenant ou en travée. Certains stores peuvent s’enrouler dans un caisson.
Les stores d’intérieur pour parois : store vénitien (en aluminium ou en bois), store trapèze, store californien,  store à bandes, store enrouleur (enroulement manuel ou électrique), ou encore voiles d’ombrage.

- store extérieur véranda: ceux en tissu doivent impérativement être traités anti-UV (indice de protection variant entre IP20 et IP50) et imperméabilisés. Le tissu doit être résistant aux déchirures et avoir des coutures renforcées si le store n’est pas fait d’un seul tenant. Les toiles sont microperforées, ce qui  permet une aération optimale, et évite l’effet fournaise  sous la toile. Les stores sont posés et fixé sur la structure et coulissent sur des rails.

-store intégré dans le double vitrage : la solution idéale. Le store vénitien à lames orientales est  inséré à l’intérieur du double vitrage. Les lames sont  commandées par une télécommande : vous pouvez ainsi moduler la pénétration de la lumière ou de la chaleur extérieure au millimètre prés. Le store, protégé par le double vitrage, ne craint plus la poussière. Les isolations acoustique, thermique sont renforcées.

-store réflecteur : fait en textile de haute technologie d’origine aérospatiale, le store « réflecteur » est  un tissage de fils de polyester et de feuilles d’aluminium. En été, les stores réfléchissent naturellement les rayons du soleil et maintiennent votre véranda fraiche. L’hiver les stores en retenant la chaleur intérieure font office d’isolant face au froid extérieur.

Comme pour les toitures modulables à panneaux coulissants, vous pouvez opter pour de stores mus par des systèmes motorisés simples, ou des systèmes motorisés doublés de détecteurs solaires et de température, mais aussi de détecteur de vent (anémomètre) pour les stores extérieurs. 

La gestion de l’humidité

Une bonne aération quotidienne de votre véranda est indispensable : optimisation de la température et de la qualité de l’air, équilibre climatique de la véranda.

La ventilation :


Elle est nécessaire dans la véranda : elle évite condensation et surchauffe, et le renouvellement du volume d’air doit être en 5  à10 fois le volume d’air par heure.

-ventilation naturelle : la partie basse de la véranda accueille  un ou plusieurs arrivées d’air frais ; la partie la plus  haute de la véranda se trouve l’évacuation de l’air chaud. Le système de ventilation se traduit par des châssis ouvrants et bouches d’extraction, et peut être mécaniques, électriques ou hygroréglables (petites réglettes d’une 40ène de centimètres ouvertes sur les façades externe et interne. Optez pour des prises d’air réglables (manuellement ou mécaniquement) qui vont vous permettre de moduler le débit de l’air.

-ventilation contrôlée : son fonctionnement se fait grâce à une turbine électrique, posée sur le toit de la véranda, même si celui-ci est incliné. Les extracteurs renouvellent l’air régulièrement grâce aux volets de fermeture et conduits, le tout dotés de rupture de pont thermique. La commande du débit se fait automatiquement. Attention à choisir la qualité : puissance d’extraction, coefficient d’isolation au niveau des boitiers sur le toit, niveau sonore de la turbine électrique.

Le déshumidificateur :

Le déshumidificateur est indispensable si vous avez une véranda de piscine,  que votre véranda rencontre des problèmes d’humidité malgré l’installation d’une ventilation ou que vous habitez une région humide. L’hygrométrie : traduit le taux d’humidité dans l’air. Si votre véranda a une trop forte hygrométrie (au delà de 60%), l’air au contact des parois se condense. Le nombre d’acarien va augmenter, des moisissures vont se développer, l’air intérieur sera pollué.  A l’inverse, si le pourcentage de l’hygrométrie de la véranda est trop bas, l’air sera trop sec et votre véranda deviendra un nid à poussière.

Le déshumidificateur va aspirer l’air humide, le refroidir et changer ainsi les particules vaporeuses en eau qui est évacuée. L’air déshumidifié passe sur le condensateur qui le réchauffe, et est rejeté dans la véranda. De différentes capacités suivant la surface de la véranda (allant de 1L/J à 20L/J), les déshumidificateurs domestiques sont très performants, silencieux et restent esthétiques.
Pour ne pas assécher de trop votre véranda, nous vous conseillons d’installer en même temps que votre déshumidificateur d’air, un hygrostat électronique qui a pour but de faire un contrôle de votre hygrométrie.

Equipements complémentaires : chauffage, climatisation réversible, panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques : les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité à partir de la lumière. De plus en plus efficace, les panneaux photovoltaïques utilisent le silicium comme convecteur. Il existe 2 types de panneaux solaires  photovoltaïques : ceux construits à base de silicium polycristallins (transparent ou semi transparent) qui ont une capacité moindre (130 Wc/m2) ; ceux construits à base de silicium monocristallin (opaque) qui ont grande capacité de transformation de la lumière en électricité (+ de 160WWc/m2). Les panneaux doivent être exposé plein sud ou sud-est, et leur inclinaison doit être comprise entre 15 et 35 degrés. En plus d’être générateur d’électricité, les panneaux vont améliorer l’isolation de votre véranda. De plus vous pouvez revendre votre surplus d’électricité.  Les panneaux étant posés sur le bâti, vous bénéficiez du tarif de0.406€/kWh (tarif au 30/06/2011).

Le chauffage : suivant l’orientation et l’utilisation de votre véranda, plusieurs types d’installation s’offrent à vous.

- L’idéal est d’avoir un chauffage par le sol, avec thermostat indépendant. Cette solution vous permet de lutter contre le gel, et de programmer la chaleur souhaitée suivant que vous êtes présent ou absent, suivant les moments de la journée…
-Vous pouvez aussi profiter du chauffage central de votre maison ou appartement en faisant un raccord à votre véranda.

- Le pompe à chaleur réversible ou pas : la pompe à chaleur capte la chaleur de l’extérieur  (géothermie, hydrothermie ou encore aérothermie) et la restitue avec quelques degrés de plus à l’intérieur de votre véranda. Avec le photovoltaïque, cette solution est efficace et économique car l’énergie utilisée est gratuite et renouvelable. Son achat vous fait bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 40%.

-Pour une petite véranda, ou véranda de balcon, un chauffage d’appoint ou un chauffage pourra suffire.
La climatisation réversible : permet de rafraichir votre véranda l’été et de la chauffer l’hiver. Son objectif étant de soufflet de l’air froid, votre climatiseur réversible joue seulement le rôle d’un chauffage d’appoint. Cette solution est à prévoir pour une véranda de petite surface.

La climatisation non réversible peut être installée dans une véranda que vous n’occupez que durant les beaux jours, ou pour compléter les installations en place. Dans les deux cas, vous devez faire faire une ouverture vers l’extérieur pour le rejet de la chaleur et la vapeur produites. Attention à ce que l’ouverture soit bien étanche.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires