sol pour véranda

Avant de faire votre choix, vous devez prendre en compte l’utilisation que vous allez faire de votre véranda.

Du béton ciré au parquet, les choix sont multiples !

Béton ciré : froid et dur par définition, le sol en béton ciré ou poli est synonyme de modernité. Son entretien est facile, sa durée de vie éternelle. Vous pouvez peintre le béton, faire des « marqueteries », ou le laisser brut.  Idéal dans une véranda cuisine.

Carrelage : comme le béton, le carrelage est froid et dur. Par contre les déclinaisons des couleurs, des motifs et des tailles sont infinies. D’entretien facile, le carrelage a une longue durée de vie, et vous pouvez facilement remplacer un carreau fissuré ou cassé.

Parquet en bois massif :
choix noble par excellence. Il faut opter pour un bois sec afin de minimiser son travail. Sa durée de vie est excellente, et son entretien facile. Si vous utilisez énormément votre véranda, ou/et qu’il y a beaucoup de passage, il faut prévoir de poncer et polir votre parquet tous les 2-3 ans afin de lui rendre son éclat d’origine.

Parquet en bois laminé :
économique, le bois laminé ne déteint pas à la lumière du soleil. Son entretien est aisé, et sa résistance au temps est optimale. Seul inconvénient : craint l’humidité. 
Bambou : nouveau matériau, le bambou a beaucoup d’atout. Bon isolant, ne craignant ni l’humidité ni l’aridité, son entretien est simple et en cas d’accident (trou, tache indélébile…) sa réparation est simple et invisible.

Linoléum : matériau naturel c’est un bon isolant et vieillit bien, d’entretien facile. Le choix des couleurs et des motifs est vaste. Attention toutefois aux rayures et aux trous…irréparable.
Vinyl : c’est le linoléum synthétique (donc non recyclable). Comme son cousin naturel, il a les mêmes avantages et les mêmes inconvénients.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires