toiture de la véranda

Suivant la région où vous vous trouvez, l’exposition et l'utilisation de la véranda, vous devez opter pour telle ou telle autre type de toiture. Dans la mesure du possible optez pour une toiture inclinée : moins sensible à la surchauffe, moins salissante, moins exposée aux infiltrations qu’une toiture plate. Dans tous les cas, optez pour une toiture avec rupture de pont thermique. L’épaisseur des plaques de la véranda sera de 32mm au minimum.

Nota : plus le coefficient U est faible, meilleure est l’isolation (coefficient de transmission thermique de la paroi –W/h/m2/°C- ; cela calcule la quantité de chaleur traversant une paroi dans un temps précis et une surface définie).

La réglementation demande à ce qu’un verre de toiture résiste plus d’une minute à un impact, sans avoir été traversé par un quelconque objet et sans chute de bris de verre. La toiture doit supporter au minimum 60kg/m2.

Toiture en verre

Matériau traditionnel qui a su s’adapter à la nouvelle technologie. Le verre doit être obligatoirement (et au minimum) un double vitrage de sécurité. La luminosité peut être modulée, les protections thermique et sonore peuvent être optimisées (comme option vous pouvez choisir un verre auto nettoyant, ou encore un verre traité contre les rayons du soleil).  Toutefois, il y a 2 inconvénients à la toiture de verre : 1/ son poids : la toiture est lourde, et il est préférable d’opter pour  une véranda dont la structure est en bois ou en fer forgé. 2/ le coût : il est onéreux.

Toiture en polycarbonate

D’un bon coefficient U, les panneaux réduisent l’éblouissement et le passage des UV, tout en laissant passer la lumière. Le polycarbonate est le matériau parfait pour le remplissage des toitures de véranda. Ils sont proposés en divers coloris (incolore, fumé, blanc opalescent…), l’extérieur et l’intérieur peuvent avoir des tons différents.

Toiture en panneaux polycarbonate micro-lames : les panneaux micro-lames sont constitués de plaques en polycarbonate collées entre deux lames de polyester métallisé. Très bon isolant, les panneaux micro-lames rejettent jusqu’à 85% de l’énergie thermique solaire, et réfléchissent jusqu’à 87% de la luminosité.

Toiture en panneaux polycarbonate micro-billes : panneaux de 3 parois transparentes ou translucides, contenant de minuscules billes de polystyrène expansé qui ont l’avantage d’être légères tout en ayant une excellant pouvoir  isolant. 

Toiture en panneaux sandwichs

Les panneaux sandwichs offrent une excellente isolation thermique.  Ils sont constitués de plaques de styrofoam (mousse de polystyrène) collées entre deux parements d’aluminium laqué. Aujourd’hui les panneaux sandwichs ont résolue leur talon d’Achille, leur résonnance. En effet, les fabricants rajoutent de la laine de roche à haute densité, ou des fibres végétales ondulées qui ont un pouvoir d’isolation phonique. Si vos panneaux sont fixes, la pénétration de lumière sera plus modeste, votre véranda et les pièces attenantes seront sombres. Optez pour une toiture à option modulable.

Toiture modulable

L’alliance de la lumière et du confort thermique. Que ce soit avec des panneaux de verre, de polycarbonate ou avec des panneaux sandwichs, la toiture modulable n’a que des avantages.  Les panneaux modulables sont coulissants ou/et ouvrants. En hiver, les panneaux sont rentrés et les rayons du soleil pénètrent dans la véranda ; en été les panneaux modulables sont tirés pour vous protéger de la chaleur. Si vos panneaux sont coulissants et ouvrants vous pouvez créer un courant d’air et faire rentrer la fraicheur de la nuit l’été.

Les panneaux coulissants doublent la toiture avec une toiture amovible, qui se pose à l’intérieur de la véranda. Le système coulisse sur des patins dans les rails. Le mécanisme est généralement à moteur.

Toiture photovoltaïque

Les panneaux photovoltaïques sont intégrés dans la toiture. Pour la pose et l’optimisation du produit, des règles (au nombre de 3) sont à suivre : 1-orientation plein sur idéale, sinon sud- est ou sud-ouest ; 2– pente d’inclinaison  entre 15 et 40 degrés ; 3– surface minimale de 20m2

La toiture photovoltaïque a un coût non négligeable (entre 15-200000€ pour une véranda de 20m2) mais vous pouvez bénéficier d’aides et de crédits d’impôt (au environ de 40% du coût) et vous pouvez revendre le surplus d’électricité à EDF. Comme l’installation est intégrée au bâti, vous allez bénéficier du tarif le plus avantageux soit 0.46€/kWh (tarif à jour au 30/05/2011)

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires