Véranda verrière

Les architectes n’ont pas toujours vu les vérandas d’un très bon ½il. Ils les ont même qualifiées de « verrue sur la maison ».

Ils préféraient plutôt les verrières qui constituent une sorte d’ouverture pratiquée sur une façade et dont toute la surface est vitrée.

Présentation de la véranda verrière

Plus tard, la véranda a gagné petit à petit ses lettres de noblesse, au point de devenir aujourd’hui une partie intégrante de nombre d’habitations.

Non seulement elle apporte une note supplémentaire à l’esthétique de la demeure mais elle élargit également d’une manière notable l’espace à vivre d’une maison.

La combinaison de ces deux systèmes aboutit à la véranda verrière, une pièce à vivre entièrement vitrée (parfois même jusqu’à la toiture) où il fait bon vivre en été comme en hiver et qui permet d’apprécier toute la vue avoisinante.

Caractéristiques de la véranda verrière

Les dimensions d’une véranda verrière varient en fonction de l’espace disponible.  Elle est faite de profilés en aluminium muni d’un procédé à rupture thermique et son ossature peut être renforcée par du bois (en cas de toiture en verre lourde par exemple). Un système d’aération et une bonne étanchéité permettent d’y vivre confortablement en longueur d’année.

De même, comme le verre peut laisser passer une luminosité trop excessive, des stores d’extérieur ou d’intérieur s’avèrent nécessaires, ou du moins des rideaux en voile traitée anti-UV.

A l'heure actuelle, des grands fabricants de vérandas proposent même des panneaux photovoltaïques pour rentabiliser les rayons solaires et rendre ainsi la maison autonome en énergie électrique.

Outre le bois et l’aluminium, d’autres matériaux peuvent également s’allier pour composer la véranda verrière, tels que l’acier ou le PVC. Cependant, l’acier présente des failles au niveau de l’isolation, tandis que le PVC ne résiste pas trop aux variations de température.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires